Histoire

Histoire

Les marques d’évidence de Brametourte datent de l’époque du pré-romain, avec la terre fertile, les fournitures en eau et une colline de défense et d’abri, orientée sud, faisant de ce lieu, un endroit idéal. Le château de Brametourte a été fondé au XIème siècle, puis entretenu sur cinq siècle jusqu’à ce qu’il devienne un château entièrement fortifié avec ses grandes cheminées gothiques et de la renaissance, sa cour pavée centrale avec ses arcs gothiques et ses quatre tour d’ bservation.

Les quatre tours étaient stratégiquement positionnées dans les coins du château pour améliorer la visibilité environnante et renforcer la vulnérabilité des coins. Au rez-de-chaussée d’une des tours, on trouvait un puit sécurisé (protégeant l’eau d’être empoisonnée) et une chapelle au environ. La moitié basse du château comprend des meurtrières et la moitié haute, de multitudes grandes et étroites fenêtres. Le fort est entouré par de profondes douves sèches, et sous terre, des caves pour stocker la nourriture et les vins. Les donjons avaient une entrée sous terre par un tunnel, qui menait jusqu’à l’église du village.

Durant les mouvementés années médiévales, les occupants du Château de Brametourte étaient capables de se défendre eux-mêmes et de survivre plusieurs mois dans les murs du château, conscients toutefois d’une secrète voie d’ ssue si nécessaire.

La limitation du château était vitale durant les années mouvementées du martyr des Cathares, pour préserver les territoires des chevaliers des templiers des guerres locales.

Les écrits montrent que le château a appartenu aux Seigneurs, Barons et Vicomte durant l’ère médiévale incluant les ancêtres du XIXème siècle de l’artiste Toulouse-Lautrec.

Henri de La Tour d'Auvergne, Duke of Bouillon

Henri de La Tour d'Auvergne

Sous le Vicomte de Turenne, le château est devenu un centre protestant des guerres de religion dans les années 1580. Des écritures du journal de 1580 :

« Le 28 Août, le Vicomte de Turenne, avec ses armes et chevaux, a obligé le château de Brametourte à se rendre sans résistance et a recevoir une garnison. »

En 1592, Henry IV fait de Turenne un Marshal de France, en reconnaissance de sa loyauté, puis lui permet d’avoir une solide relation avec la première reine Elizabeth d’Angleterre.

Dans les années suivantes, le château se dégrada, durement endommagé par les guerres de religion. Ensuite donc, quelques altérations ont été visible dans le château comme l’ajout de boiserie, les plafonds, les portes et fenêtres.  Cependant, le château de Brametourte offre une unique opportunité d’observer l’incontournable larchitecture des châteaux de France du Moyen-Age à la Renaissance.

La légende de Brametourte

Les habitants du village disent que le nom de Brametourte viendrait d’une légende d’il y a 1000 ans. Le Vicomte de Toulouse est venu rendre visite à la Baronne lui signalant la beauté de sa jeune fille. Il a demandé à la Baronne, que sa fille soit sa future femme et lui a demandé de préserver sa pureté pour lui.

Elle était enfermée dans la tour, maintenant la suite Troubadour. Malheureusement, le Vicomte n’est jamais revenu pour elle. Les habitants du village la voyaient appeler et crier de la fenêtre, criant « Brame » « Tourte » (venant de tourterelle ou pigeon de tortue). Parfois, elle réapparaissait dans sa chambre, habillée de blanc, suppliant sa mise en liberté….